Archives de Catégorie: art culinaire

Voici une bonne bouteille

 

Publicités
Image

un aller-retour à L.A. pour le prix d’un burger !

burger cantine california

Vous avez  surement déjà dévoré un barbecue burger au food truck  le camion qui fume (le seul endroit dans Paris où vous attendez 2h pour déguster un burger, en gardant le sourire).

Je vous propose d’aller vous régaler dans un nouveau food truck  la cantine california ; lieu dont tous les connaisseurs de burgers parlent ici sur la place de Paris.

A la cantine vous savourez le goût des produits locaux mixés à l’ambiance des rues de Los Angeles..avec à la carte en plus des burgers et frites maison,  d’excellents  tacos, histoire de vous sentir vraiment à Los Angeles.
Rassurez vous l’attente n’est que d’une demi-heure… voici le programme pour les prochains jours  :

burger, steet food, food truck, cantine californiahttp://www.cantinecalifornia.com/

Le camion Qui Fume

Le Camion Qui Fume, c’est le food truck, dont tous les amoureux de burgers parlent en ce moment. Après avoir régalé la place de la Madeleine, et Porte Maillot,  notre camion mobile special street food sera ce dimanche 29 janvier de 19H00 à 22h30 au Point Ephémère.

Au menu des BURGERS à manger avec les doigts  !!!  Que du bon, de l’authentique, avec au fourneau Kristin Frederick. une jeune cuisinière américaine, et ses belles références étoilées de Paris à Los Angeles.

MENU BURGER + FRITES 10€
BURGER SEUL 8€
Celui qui a le plus de succès ? Le Barbecue : Boeuf Haché Maison, Cheddar, Bacon, Beignet d’Oignon, Sauce Barbecue
Le pain des burgers est préparé quotidiennement par un boulanger.

Alors, serez vous assez « burger-addict », assez dingue, assez chaudement vêtu,  pour attendre une 1H30 avant de dévorer un burger digne de ce nom ?

Plus d’infos sur le Figaroscope ICI et sur le site internet du Camion qui Fume

le meilleur poissonnier de Paris

Il est arrivé sur le marché de Saint Quentin cet été, et j’ai été  sa première cliente. Cet homme m’a fait redécouvrir le goût du poisson que j’aimais tant, le poisson que  j’allais acheter avec ma mère au port à l’arrivée des chalutiers.
Il s’appelle Dominique Maury, vous l’aurez compris c’est un poissonnier, et pas n’importe lequel. C’est un passionné, il caresse ses poissons avant de vous les emballer, et vous apprend à les aimer. Il connaît tous les filons, et les  meilleurs mareyeurs pour vous proposer le meilleur du poisson de Bretagne, Normandie, ou Vendée.
Devant son étalage, je me laisse tenter pas ses trouvailles, ses recettes, ses arrivages. Chez Dominique, il ne faut pas y aller avec des idées précises, il faut se laisser guider par ce beau parleur : « laisser vous surprendre par l’inattendu, celui qui donnera la note  ou les notes d’une pèche miraculeuse« .
Somptueuses solettes (vraiment accessibles), bars, poulpes, thons, espadons, Kbio, rougets, lieux jaunes, Merlu, coquilles saint-jacques… Dominique Maury est un ambassadeur du Poisson. Et son métier,  il veut qu’on le respecte. Il en a marre que les gens disent qu’on ne trouve pas de bons poissons à Paris. A la Grande épicerie, comme au Lafayette Gourmet, il est déçu,  il trouve que c’est dommage que ces grands magasins soient de si bons ambassadeurs de la Mode, mais qu’ils le fassent si mal  pour le poisson…

Le marché  couvert de Saint Quentin, c’est bd magenta, au niveau de la gare de l’Est. Où trouver ce poissonnier dans le marché ? Une indication, il est en face d’André le marchand de légumes.

Comment gagner quelques centimetres ?


Une soupe à Montmartre. Samedi, la place des Abbesses accueille le premier festival de la soupe ! Initié par des blogueurs culinaires, membres du groupe Facebook Vive la Soupe, cet événement propose au public de déguster des recettes originales préparées sur place et de voter pour sa préférée. Moyennant 5 euros, un bol vous sera remis, dans lequel vous pourrez goûter la dizaine de soupes en compétition (11 le matin, 11 l’après-midi). À vous crème de chou-fleur, velouté de carottes au safran, bortch ou soupe de courge au curry ! Un jury d’experts élira lui aussi sa soupe préférée. En plus, une partie des bénéfices sera reversée à l’Association APEI qui oeuvre en faveur des handicapés mentaux à Meudon. Alors buvez de la soupe, pour la bonne cause !

Amoureusement Soupe
Place des Abbesses, XVIIIe. Samedi 5 novembre de 9h à 18h30. 5€ le bol de soupe. Concerts dans l’après-midi.

et si la place des Abbesses est vraiment loin de chez vous, créez votre festival de soupes à la maison…

Envie d’un Hamburger Maison

Je rentre d’une belle soirée au Mansart, 1 rue Mansart, South Pigalle (superbe terrasse, des looks, des geules, du son, good vibration).
J’hésite entre aller droit au lit, ou éponger les verres de rosés qui se sont accumulés devant moi.

L’envie de  dévorer un hamburger maison est plus forte. J’ouvre mon frigo, il  manque la moitié des ingrédients, mais c’est pas grave je me lance quand même dans une version minimaliste . ICI la recette originale. Mmmh .

Et si vous n’êtes pas du genre à cuisiner, mais  plutôt à déguster, filez droit au coffee parisien, rue princesse, Paris 6, pour engloutir le meilleur hamburger Yankee du tout Paris. Bon AP.

cliquez sur la photo pour lire une drôle d'histoire !


Faites place à Frenchie II !!

On vous a déjà dit que chez Simone on était fan de Frenchie (voir ici).
Et bien figurez-vous qu’on a une bonne nouvelle pour tous les fervents adorateurs de la cuisine pointue et fabuleuse de Gregory
Marchand : juste en face, rue du Nil, le chef vient d’ouvrir une succursale de son resto… où l’on peut venir sans réservation (tout ceux qui on déjà essayé de réserver au resto comprendront l’impact de cette phrase !!).
On vous la fait courte : vous quittez le boulot super tôt (normal, c’est l’été) et vous pointez votre nez là-bas. On vous installe très vite sur une des tables hautes, ou directement au bar à la fraîche. Formule tapas-bar à vin : burrata et petits pois, fois gras et tête de cochon comme vous ne les avez jamais vu ailleurs !
6, rue du Nil, Paris 2e – métro sentier

Texte et photos / Jacqueline.
Merci Jacqueline pour cette très alléchante info.

NOUVEAU LIEU, NOUVEAU SPOT

Crédit William Mercier pour le Fooding

Crédit William Mercier pour le Fooding

Encore un nouveau lieu crée par Pierrot, de l’Aveyron. Encore un café qui ne va pas désemplir. Il  a vraiment le flair cet homme là !
Simone est une inconditionnelle de ses bars-cafés et elle en a des souvenirs chez Jeannette …
Et le Floréal ? Elle s’y sent vraiment bien, elle apprécie le service cool et attentionné des serveurs (spécial dédicace à Greg et Valentin, les anciens de chez Jeannette), elle aime la déco, l’espace, le bar ou la terrasse en dégustant des huitres et un verre de vin blanc.

Pour la petite histoire, le Floréal,  avant c’était une brasserie tabac typique de Belleville, on jouait au PMU, on croisait les gens du quartier en achetant ses clopes. Alors maintenant comme dirait Marie Claire : « Si les mèches, les moustaches et les Ray Ban vous font dresser le poil, passez votre chemin ! ».

Que dit le fooding ?
Que dit le Elle ?

Que dit Mood for  ?

Que dit le Cool ?

Que dit Marie Claire ?

Que dit ta mère ?


LA VIE DE CHATEAU

Ce week-end, je ne sais pas ce que vous avez fait, mais moi j’ai bien bien bu, et pas n’importe quel vin, un grand cru de Provence, un Château Simone 2006 ! J’ai  des lecteurs très attentionnés… ça me va droit au cœur, et … au palais.

Vous  ne connaissez pas Château Simone  ? Honte à vous !  voici ce qu’en dit Gault Millau Vins :
« L’une des forces de Château Simone est l’âge de ses vignes, celles-ci n’ayant pas été arrachées depuis le phylloxéra. Ni engrais, ni désherbant, tel est peut-être le secret d’une jeunesse éternelle. Dans le respect de la tradition et à échelle humaine, le domaine est le leader incontesté et incontestable de l’appellation Palette. La famille Rougier continue de diriger le navire et reste fidèle au style Simone. »

Moi aussi je me sens  assez fidèle au style Simone.. ;).  Attention,  mon apogée devrait arriver entre 2013 et 2016 :

Ô mon BENTO !


Exposition drôle et alléchante à l’initiative de Pauline André Ricard (des Editions Paumes… ). C’est la tendance, même Simone est au courant : Le Bento devient un incontournable en design culinaire. Le Bento depuis toujours fait parti de la culture japonaise, aujourd’hui on est rentré en France aussi dans l’air de la Bento Mania.

Cette exposition en est  la preuve ! Retrouvez Katty Sean et ses Bento Party, les livres faces food qui rendent complètement dingue, le concours de 21 illustrateurs et graphistes et leur lunch box revisitée, le corner du fameux  magasin Tokyu Hands, et la bento session de Maori Murota.



10 invitations pour un happening gourmand

C’est lundi prochain, au comptoir Général, Sympa Simone a négocié pour  ses lecteurs gourmands, 10 invitations. On fêtera la sortie du prochain CODE D’ACCES Gourmandises tant attendu. Et ça se passera autour d’un bento- take away d’un nouveau genre réalisé par Martine Camillieri (j’adore) et Sébastien Godard (la classe).

Les premiers ne seront pas les derniers, si ça vous tente énormément, envoyez vite un mail à sympasimone@gmail.com. Merci Simone !

T’as ton CODE D’ACCES ?

photo de Thomas Paquet

photo de Vincent Leroux

Vous avez loupé le coche pour vous procurer en kiosque le dernier numéro de  CODE D’ACCES spécial CLANS ? Dommage car un CODE D’ACCES c’est un magazine d’émergences mais c’est aussi un magazine collector.
Sympa Simone,  vous donne une chance pour vous rattraper. Il reste encore quelques exemplaires dans de très bonnes librairies  :
–    Artcurial / rond-point des Champs-Elysées 75008 Paris
–    Palais de Tokyo /13 avenue du Président Wilson 75116 Paris
–    Mimogea / 15 rue des Abbesses 75018 Paris
–    Drugstore / 133, av des Champs-Elysées 75008 Paris
–    Mode info SAS / 67, bd de Sébastopol 75002 PARIS
–    Presse des Martyrs / 10 rue des Martyrs 75009 Paris
–    Les Mots à la bouche / 6 r Ste Croix la Bretonnerie 75004 Paris
–    WH Smith / 248 rue Rivoli 75001 Paris
–    Agora Presse / 19 rue des archives 75004 Paris
–    Presse Lancryer / 34 rue de Lancry 75010 Paris
–    Thierry Presse / 76 rue du château d’eau 75010 Paris
–    Artazart / 83, quai de valmy 75010 Paris

Vous n’êtes pas parisien ? (ça arrive à des gens très bien) vous pouvez vous le procurer ici !

Et le prochain numéro  ?
L’équipe de rédaction, drivée par Pierre Maunoury et Violaine Belle-Croix, ainsi que photographes, illustrateurs, stylistes, sociologues, designers, sont en train de  vous concocter un menu exceptionnel dont le thème sera  « Gourmandises« .

Encore un magazine sur la bouffe ? Oui certes mais d’un tout autre genre. Sympa Simone a réussi à dégoter  quelques infos sur ce prochain numéro : des grands chefs qui se confient et s’exposent, de la mode, de la beauté, du design culinaire,  et des visions d’experts sur la gastronomie de demain : de la perspective sur les habitudes et les prochaines tendances culinaires.

Alors, forcément Sympa Simone n’a qu’une envie : c’est de pêcher en dévorant ce prochain numéro. En kiosque en mai. D’ici là, allons diner au Guillo Guillo.

André, une personnalité du marché de Saint Quentin

C'est lui André, c'est lui Dédé, il vend des excellents fruits et légumes au marché de Saint Quentin, depuis 1988. Sa particularité, il connait le prénom de presque tous ses clients, et arbore un grand sourire tous les jours de l'année.

Entrée du marché couvert dans la halle Saint Quentin, Bd Magenta – Paris 10. Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 13h et de 16h à 19h30 . Ouvert le dimanche de 8h30 à 13h.

Bienvenue dans un des plus beaux marchés parisiens.

La soeur d'André, Julie. Ils forment à eux deux, un vrai duo. Elle aussi a une sacré personnalité, et le sourire aux lèvres.

André, 5 jours dans la semaine, depuis 1988, se lève à 4 h du mat. pour aller à Rungis choisir les meilleurs fruits et légumes.

Une cliente de chez Dédé, incognito.

Un des deux salariés d'André.

  • André aime le commerce. Son père au Vietnam était aussi commerçant. Et André a commencé à l’aider dès l’âge de 10 ans.Une peu de hauteur. On aperçoit les armatures de la Halle Saint Quentin. On est mardi matin, en bas, le marché se met en place, fleuristes, bouchers, fromagers, poissonniers, vendeur de pizza, quincaillers, s’activent…
  • et les premiers clients arrivent

     

    C’est grâce à des personnes comme André, que Simone aime Paris.

    André est arrivé en 1978 en France. Il est né au Vietnam à Saigon. Il est arrivé en France en temps que réfugié politique, avec sa maman et ses 4 frères et sœurs.

    Avant il était électronicien, il a fait ses études à Taiwan pendant 4 ans. Aujourd’hui il est fier de son commerce, les légumes c’est sa passion.

    Quand je lui demande s’il retourne de temps en temps au Vietman, il répond que non, trop de mauvais souvenirs. L’été il part dans les montagnes se ressourcer, à Méribel ou Serre Chevalier, avec sa femme et ses deux enfants.

    Il habite à Montreuil, dès qu’il peut il adore cuisiner pour sa famille, spécialement les légumes au wok et le poisson vapeur.

    André, tu n’ouvrirais pas une table d’hôte ?

    Merci à Gregory Barboux, pour le reportage photos.

    HAPPY FRENCHIE

    Hier c’était l’anniversaire de Simone.  Et ça s’est passé chez Frenchie.

    Si vous n’avez encore jamais diner chez FRENCHIE , vous devriez vite y remédier.

    Installé rue du Nil dans une toute petite rue du sentier, ce restaurant est en train de réveiller les papilles de tout le quartier.

    Pas encore totalement convaincu ?  alors allez faire un tour  ici ou .

    GINGEMBRE POUR TOUS

    Chouette, un week-end de 4 jours qui se profile ! Jeudi grasse mat imposée, la marmaille chez la grand-mère, et mercredi soir qu’il vente ou qu’il pleuve ON SORT ! Et ça tombe bien car y a une BONNE soirée !  Pourquoi  une bonne soirée ?

    Parce qu’il y aura des épicuriens qui ne se prennent pas trop au sérieux, des jeunes, mais pas trop jeunes, des gens beaux mais pas trop, de la gonzesse enivrée, et des mecs branchés, mais juste ce qui faut.

    PARCE QU’IL NE SERA PAS NECESSAIRE
    DE TUER PERE ET MERE
    POUR UN DIGNE POULET PAD THAI.
     Parce  qu’il  y aura de la street food asiatique ! Et des  cuisiniers dont les gourmets parlent : Sourasack Phongphet du nouveau restaurant d’inspiration japonaise Ploum, Aroun Tonavan, formé au japon, passé par la Thaïlande puis en France depuis 10 ans, Icho  le nouveau izakaya. Sasi Thorn chef thailandaise,  aux cuisines du nouveau bistrot franco-thaï , « Fred & Ginger » 

     Mais encore ? Un son deep, puissant et sexy, Edouard Rostand, rédacteur en chef de Trax, fêtard et glouton sur tous les fronts. Et des drinks, short et long. C’est mercredi à Flatteurville, Paris 10, rdv à l’heure où on a faim.http://www.lemiam.fr/